La revue Plädoyer 6/19 recense arrêt intéressant du Tribunal cantonal de Lucerne dans le domaine de l’assurance invalidité. Selon cette jurisprudence la capacité de travailler à domicile pour des activités de bureau ne peut pas servir de base pour déterminer le droit à une rente de l’assurance-invalidité ; une telle activité ne saurait être exigée d’un-e assuré-e au titre de l’obligation de réduire le dommage ; elle ne peut pas non plus être utilisée pour déterminer un revenu hypothétique, car ces emplois sont encore extrêmement rares sur le marché suisse du travail.

Arrêt 5V 18 101 du 14.6.2019