Déclaration de principes relative au traitement des personnes privées de liberté dans le contexte de la pandémie de coronavirus (COVID-19) du 20 mars 2020

Dans sa déclaration du 20 mars 2020, le Comité européen pour la prévention de la tortures et des peines ou traitements inhumains et dégradants (CPT) rappelle à tous les acteurs le caractère absolu de l’interdiction de la torture et des traitements inhumains ou dégradants. Il invite également les autorités compétentes à réévaluer la nécessité de poursuivre le placement non volontaire des patients psychiatriques.

Pour lire la déclaration en entier, cliquez ici. 

COVID_DECLARATION DES PRINCIPES – 2